Description de l’organisme


La Société du patrimoine religieux a inventorié les biens patrimoniaux des communautés, des institutions religieuses ainsi que des paroisses du diocèse de Saint-Hyacinthe. Ses initiatives originales en font un modèle utilisé comme moteur dans le domaine patrimonial. Notre expérience est une référence pour ceux qui comme nous se soucient de la sauvegarde et de la transmission du patrimoine. 

Nous utilisons les technologies de notre époque pour diffuser ces données qui sombreraient dans l’oubli sans un tel outil. Nous comptons faire revivre ces objets parfois oubliés et surtout les faire découvrir aux jeunes par le biais d'un site pédagogique basé sur des méthodes interactives en lien avec le programme scolaire. Cette diffusion est d’autant plus importante que la Société du patrimoine est un lieu muséal multiple, localisé dans les couvents, les monastères, les églises et les presbytères. La diffusion et la mise en valeur de toutes ces données passe par Internet qui est une fenêtre universelle extraordinaire et pour rejoindre les jeunes qui ont grandi avec cette technologie.

Cette considérable collection a été entièrement réalisée par la Société du patrimoine religieux. Elle réunit les inventaires de sept communautés religieuses, de deux institutions religieuses dont l’évêché et le Séminaire de Saint-Hyacinthe fondé en 1811 et de cent sept paroisses fondées entre 1721 et 1969.

L’histoire du diocèse de Saint-Hyacinthe est liée à celle de l’ensemble de l’implantation des colons le long du fleuve Saint-Laurent, de la rivière Richelieu et ensuite dans les terres jusqu’à la frontière américaine où notre histoire rejoint celle des loyalistes américains. Il est intéressant de noter que les religions se rencontrent et se relaient dans ce territoire.

Les objets répertoriés dans les communautés sont des objets de vie, racontant leur vocation et leur histoire; ceux du séminaire comprennent un grand nombre d’objets pédagogiques utilisés pour les cours donnés au Petit séminaire. Les objets des paroisses sont essentiellement des objets de culte, du mobilier, des statues, des peintures et des ornements.

Notre collection riche de 29 218 fiches et de 116 000 photographies fournit un échantillonnage complet des données relatives à l’histoire d’un grand territoire regroupant une population catholique de 330 515 personnes. C’est une tranche d’histoire de notre pays que nous écrivons par cette collecte d’informations et nous sommes heureux de la partager avec l’ensemble du pays. Ces données nourrissent les cours d’histoire du Canada, d’histoire, de géographie, de français, de langues, de sciences et d’histoire de l’art. Ils servent de base aux étudiants de niveau collégial et universitaire qui font des recherches sur le mobilier des églises du Québec, sur l’orfèvrerie, la paramentique, les orgues, les figurines, les statues, les peintures, l’ornementation des églises, l’architecture, etc. Cette base de données sert également aux éditeurs qui puisent dans cette mine d’or pour illustrer les livres scolaires.

Nous voulons transmettre aux jeunes un savoir et un savoir-faire relié à notre histoire qui risque de disparaître à tout jamais si nous n’agissons pas dès maintenant. Nous voulons protéger, conserver, documenter et transmettre le savoir que contiennent ces objets. 

  a